L’intérêt des actions de formation en situation de travail

In this article:

Actions de Formation En Situation de Travail ou AFEST

La loi du 5 septembre 2018 rend désormais possibles les Actions de Formation En Situation de Travail ou AFEST (art. L6313-2 du Code du Travail). Ces dispositions, ont été précisées par le décret du 28 décembre 2018 relatif aux actions de formation et aux modalités de conventionnement des actions de développement des compétences.

Avec la solution développée par Tricky, la formation proposée correspond entièrement aux conditions de l’AFEST :

L’AFEST est une action de formation composée :

D’une ou plusieurs mises en situation de travail préparées, organisées et aménagées à des fins didactiques ;

D’une ou plusieurs séquences réflexives, en rupture avec l’activité productive, animée par un tiers.

La mise en œuvre d’une action de formation en situation de travail comprend :

  • Des moments d’analyse de l’activité de travail pour, le cas échéant, l’adapter à des fins pédagogiques ;
  • La désignation préalable d’un formateur pouvant exercer une fonction tutorale ;
  • La mise en place de phases réflexives, distinctes des mises en situation de travail et destinées à utiliser à des fins pédagogiques les enseignements tirés de la situation de travail, qui permettent d’observer et d’analyser les écarts entre les attendus, les réalisations et les acquis de chaque mise en situation afin de consolider et d’expliciter les apprentissages 
  • Des évaluations spécifiques des acquis de la formation qui jalonnent ou concluent l’action.

Tout le processus de création des modules de formation aux risques développés par Tricky est basé sur une co-construction avec le client du cahier des charges. 

Si l’analyse effectuée préalablement aux immersions est indispensable, il ne peut être dérogé pour autant à la méthodologie et l’éthique de l’entreprise.

L’immersion par le recours à la technique de l’Escape Game permet de se trouver dans une situation qui correspond aux conditions de vie réelle. Cette mise en situation permet de voir ses propres réactions ou réflexes. 

Fort de ces émotions, une large part du temps est consacrée à une prise de parole des participants “à chaud” a accompagné d’un professionnel de santé qui aide à verbaliser les impressions le cas échéant. Tout l’intérêt de la solution développée se trouve dans la richesse des échanges qui en fait plus qu’une simple formation “classique”. Tant en émotions qu’en intentions de modifier ses comportements éventuellement ou qu’en capacité pour les participants à retenir les bénéfices de la formation dans le temps.

Cette dernière partie constitue l’évaluation de la formation à partir de grilles objectivant les données recueillies qui peuvent ainsi être restituées.

Il y a donc un réel apport de la formation et un vrai “retour sur investissement”. C’est ce manque d’indicateurs qui empêchent hélas encore trop souvent les investissements d’une manière générale dans la prévention. 

Et pourtant, on le sait désormais, plus d’implications dans la prévention aujourd’hui permet d’éviter les soins de demain.

Article D. 6313-3-2 du Code du travail

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Share this post

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Recent articles

Featured articles