Vers une approche moins culpabilisante de l’obésité ?

In this article:

L’obésité : une maladie socialement honteuse

En 2012, au niveau national, la prévalence de l’obésité était de 15% chez la population adulte, ce qui représente 6,9 millions de personnes. De plus, nous constatons que cette prévalence a augmenté de 76,4% entre 1997 et 2012 (Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2016) (1), avec de fortes disparités entre les catégories socioéconomiques. C‘est pour cette raison que nous pouvons dire que « L’obésité est un problème social, parce qu’elle touche de façon socialement différenciée les populations. » (Poulain, 2009) (2).

En outre, les facteurs de risque de cette maladie restent très souvent méconnus du plus grand nombre. Dans l’esprit collectif, l’obésité se réduit à de mauvaises habitudes ; à de mauvais comportements alimentaires associés à la sédentarité. De ce fait, « […] un grand nombre de personnes concernées souffrent du regard et des condamnations sociales qui pèsent sur elles. Elles n’endurent pas seulement les éventuelles conséquences physiques de cet état, mais également leurs conséquences sociales ; elles sont mal considérées, parfois discriminées.» ( Poulain, 2009) (2).

S’instaure, alors, un cercle vicieux dont les personnes ont du mal à sortir. La maladie devient alors à la fois la cause et le résultat d’inégalités sociales de santé : « La stigmatisation tend à transformer les victimes en coupables et constitue ainsi un facteur d’aggravation … » (Poulain, 2009) (2).

C’est pour répondre à cet enjeu de santé publique et de société que La Clinique Princess de Pau qui pilote le Centre Spécialisé Obésité (CSO) du Sud de l’Aquitaine s’est engagée aux côtés de Tricky pour proposer un Escape room santé sur la sensibilisation aux facteurs de risque sur l’obésité.

Une co-construction pour un objectif commun

 « Manger, bouger » : Voilà la recette miracle qui nous est enseignée pour une vie en « bonne santé ». Mais est-ce si simple d’adopter les recommandations  (HAS, 2019)(3) ?

De plus, aujourd’hui, nous sommes en capacité d’affirmer que ne sommes pas tous égaux face à cette maladie. L’obésité n’est pas seulement le résultat de comportements alimentaires inadaptés ou d’un manque d’activité physique, mais d’une alliance entre ces comportements, des prédispositions génétiques et des interactions avec notre environnement. Pour autant, par ce manque de connaissance, la vision de l’obésité dans notre société et la culpabilité de ces personnes sont toujours fortement ancrées. 

C’est en réunissant les expertises du CSO, celles de l’association de patients « Vivre en formes » et de Tricky que se sont co-construits les objectifs suivants :

Objectif n°1
Communiquer auprès de tout le monde sur les facteurs de risque de l’obésité pour changer le regard sur cette maladie.
Objectif n°2
Permettre au patient en situation d’obésité de mieux comprendre sa maladie dans toutes ses dimensions bio-psycho-sociales.
Objectif n°3
Former les professionnels de santé sur les facteurs de risque de l’obésité et proposer au patient un parcours de santé adapté.
Previous
Next

Les grandes directives nationales pour répondre aux enjeux de santé

Au regard des enjeux que nous venons d’énoncer, nous pouvons également affirmer que l’outil Tricky s’intègre parfaitement dans un contexte national de Santé Publique et répond aux axes de La Feuille de route de la Prise en charge des personnes en situation de d’obésité, 2019-2020(4) qui découle du Plan Obésité 2010-2013 (5) du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Voici la réponse Tricky face aux axes de la stratégie nationale sur l’obésité :

AXE 1

Mettre en place une politique de promotion de la santé, incluant la prévention, dans tous les milieux et tout au long de la vie.

La solution

Tricky touche par sa méthode positive et ludique un maximum de personne. Le format Escape game permet une forte mobilisation. Le focus groupe, à la suite de chaque séance de jeu, offre un espace d’échange non culpabilisant avec un professionnel de santé.

AXE 4

Innover pour transformer notre système de santé en réaffirmant la place des citoyens.

La solution

Tricky a collaboré pour la phase créative du scénario avec « Vivre en formes » ce qui a permis d’apporter l’expertise et le vécu avec la maladie. Par cette co-construction, Tricky avait à cœur de replacer les citoyens au cœur de la prévention santé.

AXE 2

Lutter contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé

La solution

Tricky se déplace sur tout le territoire et permet de rendre la prévention accessible. Nous le savons, les inégalités sociales commencent par l’hétérogénéité de l’offre de soin sur le territoire.

AXE 3

Développer la formation des professionnels et l’information des personnes en situation d’obésité

La solution

Tricky permet de sensibiliser et d’initier les professionnels de santé à la prise en charge des patients atteint d’obésité. Notre outil permet également d’ouvrir la parole sur un sujet qui peut être considéré comme tabou dans notre société et ainsi permettre de faire évoluer les croyances à son égard.

Une solution en 5 étapes pour une approche moins culpabilisante

Une mesure des connaissances préalables des participants ainsi qu’évaluation des connaissances après exposition à l’Escape room santé.

La solution Tricky vise à ancrer des messages de prévention auprès des professionnels de santé et patients de manière positive, durable et déculpabilisante afin d’initier un changement de comportement concret.

L’outil Escape room est attractif, ludique et fédérateur. Il permet une expérience sensorielle forte en équipe et une prise de conscience profonde à travers de scénario immersif et engageant.

Un temps d’échange privilégié avec un professionnel de santé pour permettre l’ancrage des connaissances, la déconstruction des croyances et l’ouverture de la parole. Ce temps permet également la mise en place d’ateliers et de leviers pour agir sur les facteurs de risques.

Une différence significative d’amélioration des connaissances après exposition à l’Escape room santé. Une meilleure compréhension de la pathologie et une amélioration de la force d’intention de changement de comportement.

Si notre escape room santé permet une prise de conscience et une intention de changement de comportement, nous vous proposons dans un prochain article d’appréhender l’intégration de cette solution dans le parcours de soin du patient atteint d’obésité.

Comment peut s’organiser un CSO ou un établissement de santé pour intégrer cette démarche dans son offre de soin ?

Bibliographie :

  1. Joane Matta, Marie Zins, Anne Laure Feral-Pierssens, Claire Carette, Anna Ozguler, Marcel Goldberg, Sébastien Czernichow. Prévalence du surpoids, de l’obésité et des facteurs de risque cardio-métaboliques dans la cohorte Constances [Internet]. BEH-Bulletin épidémiologique hebdomadaire. 2016 [cité 12 juin 2020]. Disponible sur: http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2016/35-36/2016_35-36_5.html
  2. Poulain J-P. Sociologie de l’obésité-Présentation. Sci Soc Soc. 2009;(1):29‑32.
  3. HAS-guide de promotion, consultation et prescription médicale d’activité physique et sportive pour la santé chez les adultes-Juillet 2019 [Internet]. [cité 15 juin 2020]. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2018-10/guide_aps_vf.pdf
  4. Feuille de route : Prise en charge des personnes en situation d’obésité 2019-2022 [Internet]. [cité 12 juin 2020]. Disponible sur: https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/feuille_de_route_obesite_2019-2022.pdf
  5. Plan obésité 2010-2013 : Prise en charge pluridisciplinaire de l’obésité et organisation de la filière de soins-Avril 2012 [Internet]. [cité 16 juin 2020]. Disponible sur: https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/compte_rendu_1er-seminaire-obesite-5avril2012.pdf
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Share this post

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Recent articles

Featured articles